CULTURE

Showbiz : Retour aux sources pour le jeune rappeur ivoiro-américain Beau Saga


Talent montant de la musique Rap aux Etats-Unis, Beau Saga séjourne depuis quelques semaines en Côte d’Ivoire, sur les terres de ses parents, tous deux natifs de Bouaké. A Abidjan, où il a déposé ses valises, il partage ses journées entre studio d’enregistrement et promotion de son art dans les medias.

Né à New York, dans le Bronx, le berceau du mouvement Hip Hop, Beau Saga revendique également ses racines africaines. Une reconnaissance d’ailleurs audible à travers ses œuvres discographiques qui font 50 pour cent Africain et 50 pour cent Hip Hop.

Concepteur de l’Afro Hop, le jeune rappeur veut redonner à l’Afrique ce qui lui appartient depuis la nuit des temps, c’est-à-dire son flow, son art oratoire hérité de ses griots mandingues. Son genre musical, Beau Saga le présente comme un subtil mélange raffiné de musique traditionnelle africaine et de HIP HOP.

Africaniste dans l’âme, il en appelle au soutien de « ses frères et sœurs artistes ivoiriens et africains » en vue de briser définitivement les frontières et les barrières. Avec ses textes qui portent généralement sur des faits de société, et parlent d’amour et de paix universelle, le désormais roi du beat Afro a décidé de se faire entendre.

Cheik Koné

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s