CULTURE

Bouaké : l’ONG AFES lance une collecte de livres pour le centre culturel Jacques Aka


Bouaké360-Bouaké (Côte d’Ivoire)

Le président du conseil d’administration (PCA) de l’Organisation non gouvernementale (ONG) Afrique Espoir (AFES), Kouakou Marcellin a procédé le vendredi 22 avril 2022 à Bouaké au lancement d’une opération de collecte de livres pour la bibliothèque du centre culturel Jacques Aka.

Le PCA de l’ONG AFES, Kouakou Marcelin en costume à gauche et le directeur du centre culturel Jacques Aka, Koua Honorat Comoé à droite

L’annonce a été faite au siège de ladite ONG au quartier N’Dakro, en présence du directeur du centre culturel Jacques, Koua Honorat Comoé.

Selon M. Kouakou Marcellin, cette activité de collecte de livres débutera ce mardi 26 avril 2022 et rentrera dans sa phase active le samedi 7 Mai prochain.

« Nous estimons que les enfants qui n’ont pas accès aux livres, est une irrégularité de carence parce qu’il y’a des parents, après l’inscription n’ont plus les moyens. Pourtant si la bibliothèque est mise à nouveau, c’est un acte à soutenir. Nous allons faire l’effort parce que nous voulons donner l’exemple », a fait savoir Kouakou Marcelin premier responsable de l’ONG AFES par ailleurs directeur des établissements Henri Poincaré.

Pour lui, cet élan se doit être un évènement à s’approprier.                                              « À l’endroit de tout le monde, nous attendons vos dons. Nous souhaitons que toute la population se mobilise comme un seul homme pour contribuer à cette opération quand elle sera lancée. Que chaque personne de bonne volonté contribue selon ses moyens parce que l’action que nous allons poser, les bénéficiaires sont nos enfants de la Côte d’Ivoire et de toute l’Afrique », a-t-il fait remarquer.

« C’est une opération qui va permettre à nos enfants d’aller apprendre à lire et aimer la lecture. On dit souvent que nos enfants ne lisent pas mais où est le livre ? Mettons le livre à la disposition et nous verrons s’ils aiment lire ou pas », dira-t-il ensuite.

Heureux pour sa part, de voir qu’une structure non gouvernementale veut doter sa bibliothèque en ouvrages scolaires, l’administrateur culturel Koua Honorat Comoé, premier responsable du centre culturel Jacques Aka, a dit tout le bien que le livre apporte à l’éducation de la société.

« Nous appelons la population à considérer le livre comme une richesse, parce que tant que les populations ne sauront pas que le livre est une richesse, le livre ne pourra pas avoir un impact sur nous. Le livre est un élément de développement et d’instruction. Notre politique est d’amener la population à l’amour de la lecture. Nous allons travailler et attirer l’attention de tous pour que la bibliothèque soit visitée, parce que la bibliothèque c’est le temple du savoir. Le livre est important et cette activité arrive à point nommé et la Côte d’Ivoire a une politique du livre bien établie », a-t-il indiqué.

 Le centre culturel Jacques Aka compte trois types de bibliothèques, la bibliothèque universitaire, la bibliothèque adulte et enfantine.

 L’ONG Afrique espoir, a pour objectif de faire la promotion de la démocratie, de la paix et de la cohésion sociale ; la formation et l’insertion socio professionnelle des jeunes ; la promotion du genre et la santé de la reproduction; la promotion de la sécurité alimentaire…

Eliezer Rodemi

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s