SOCIETE

Bouaké : des élèves perturbent les cours dans les écoles secondaires


Bouaké360-Bouaké (Côte d’Ivoire)

Les cours ont été perturbés ce lundi 25 avril 2022, jour de rentrée officielle après les congés de Pâques, dans plusieurs établissements secondaires publics de Bouaké, suite à des manifestations d’élèves qui réclamaient des « congés prolongés ».

En Côte d’Ivoire, on connaissait jusque-là le phénomène des congés anticipés dans les écoles. Depuis ce lundi matin des élèves de Bouaké ont décidé de faire tourner la vapeur dans le sens inverse en inventant le concept des « congés prolongés ».

Ainsi, du lycée Nimbo au sud de Bouaké au lycée moderne 2 au nord de la ville en passant par le Collège Koko (centre), les cours ont été bruyamment perturbés par des élèves pour réclamer la prolongation des congés de Pâques, « jusqu’au mardi 03 mai 2022 ».

« Nous protestons ce matin pour exiger le report de la rentrée des congés des pâques juste après la fête de Ramadan », a fait savoir un des manifestants.

Basée sur le calendrier lunaire, l’Aid-el-Fitr ou fête musulmane marquant la rupture du jeûne du mois de ramadan est prévue soit le dimanche 1er mai soit le lundi 02 mai 2022. Avant cela, le vendredi 29 avril 2022, le lendemain de la nuit du destin est officiellement déclaré jour férié en Côte d’Ivoire. Le lundi 02 mai 2022, lendemain de la fête du travail est également jour férié. En Côte d’Ivoire, le Code du travail de 2015 (article 24.2)1 et les décrets nᵒ 96-205 et 2011-371 stipulent que si la fête du travail tombe sur un dimanche, le lendemain est chômé et payé.

En mi-mars, il y a environ un mois, les cours avaient été fortement perturbés dans la quasi-totalité des écoles secondaires de Bouaké suite à un débrayage d’un groupuscule d’élèves sans « raison valable ».

Remorqués à plusieurs sur des motos, les élèves perturbateurs avaient fait le tour des écoles de la ville pour exiger l’arrêt des cours.

Le secteur de l’éducation nationale à Bouaké avait retrouvé la quiétude depuis le début de la rentrée scolaire 2021-2022. Lors des événements des « congés anticipés » qui avaient secoué plusieurs villes du pays en décembre dernier, Bouaké s’était fort bien illustrée avec zéro cas de perturbation.

Cheik Koné

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s