SOCIETE

Bouaké : des travaux de réhabilitation lancés au cimetière municipal


Bouaké360-Bouaké (Côte d’Ivoire)

La direction des services techniques de la mairie de Bouaké a lancé depuis quelques semaines des travaux de réhabilitation et d’assainissement au cimetière municipal de la ville sis au quartier Air France.

Selon une note d’information de la mairie de Bouaké, publiée le vendredi 11 mars 2022, ces travaux prévus pour une durée d’environ 24 mois, se déclinent en quatre axes majeurs. Il s’agit entre autres de la réhabilitation de la clôture du cimetière et de la maison du gardien.  La construction de bureaux, le reprofilage léger des routes en terre pour une circulation fluide ainsi qu’une opération de désherbage et pulvérisation de l’enceinte du site pour éloigner les reptiles dangereux.

D’une superficie de 36 ha à l’origine, le cimetière municipal de Bouaké sis au quartier Air-France a vu 3 ha de son patrimoine être illégalement morcelés pour des habitats. A cette régression non négligeable, il faut ajouter 2 autres ha inutilisables car recouverts de roches. Le danger de la colonisation du site vient de la dégradation de la clôture. Autres problèmes relevés par Patrice Taki et ses services, l’affaissement des tombes dû à l’érosion provoquée par les eaux pluviales et à la divagation des animaux.

Selon le directeur des services techniques Patice Taki assisté de son sous-directeur Sanogo Mamadou, la divagation des animaux, principalement le bétail, a un impact sur les dalles (recouvrant les tombes) qui s’affaissent par usure, sous le poids des bêtes.

Par ailleurs, l’érosion a un impact tant sur les routes en terre à l’intérieur du cimetière les rendant peu praticables que sur la résistance des tombes ; sans oublier la présence de serpents venimeux dans les hautes herbes, représentant un grand danger pour les familles et proches des défunts.

Face à ces maux qui minent le cimetière municipal, le maire Nicolas Djibo a fait inscrire au programme triennal, des travaux destinés à redonner un autre visage à ce lieu, tout en lui assurant la protection contre d’autres morcellements illégaux.

En outre, la mairie projette la création de cimetières annexes au regard de la taille de la commune de Bouaké, que le seul cimetière municipal d’Air France ne peut visiblement satisfaire.

Ces travaux de réhabilitation du cimetière municipal, s’inscrivent dans une dynamique de travaux importants engagés par la mairie de Bouaké, dans le cadre de son programme triennal.

Sercom mairie de Bouaké

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s