SOCIETE

Mohamed Berté, président de l’ONG Murir : « on peut ne pas être du même bord politique mais cela ne doit pas empêcher un pays d’évoluer »


Bouaké360-Bouaké (Côte d’Ivoire)

Le président de L’Organisation non gouvernementale (ONG) « Mains unies pour le respect des institutions de la république » (Murir), Mohamed Berté s’est prononcé ce jeudi 10 février 2022 à Bouaké sur plusieurs sujets relevant de l’actualité sociopolitique et économique de la Côte d’Ivoire, estimant dans la foulée qu’on « peut ne pas être du même bord politique mais cela ne doit pas empêcher un pays d’évoluer ».

Mohamed Berté, président de l’ONG Murir

Il a fait cette déclaration au cours d’une rencontre au siège de son ONG au quartier Air France, au sud de Bouaké.

Épris de paix et plongé dans la lutte pour le respect des institutions de la république, le président de l’ONG Murir, Mohamed Berté a dit toute sa satisfaction après la reprise du dialogue politique sous la volonté du gouvernement ivoirien.

« C’est avec une grande joie que nous avons appris la reprise du dialogue politique. Je suis heureux pour cette décision du gouvernement. C’est ce que nous voulons pour la Côte d’Ivoire. La paix rien que la paix. Lorsqu’il y a la paix il y a le développement et Murir s’inscrit dans cette vision du président de la République Alassane Ouattara », s’est-il réjoui.

« Le dialogue politique qui vient de reprendre, que cela perdure, que ce soit continu parce que la Côte solidaire en a besoin. Que les ivoiriens se parlent comme des frères. On peut ne pas être du même bord politique mais cela ne doit pas empêcher un pays d’évoluer. Ce dialogue est d’ailleurs conduit par le premier ministre Patrick Achi qui est un très bon modérateur, il conduira avec maestria ce dialogue », a-t-il ajouté.

L’ONG « Mains unies pour le respect des institutions de la République » a été créée en 2020. Elle s’est donnée comme mission principale de sensibiliser et lutter contre toutes sortes d’incivismes mais aussi sensibiliser la population sur la pandémie de la Covid-19 et d’autres phénomènes.

Par ailleurs, dressant son bilan à la tête de l’organisation depuis sa création il y a 2 ans, Mohamed Berté s’est dit comblé face au travail abattu sur le terrain.

« Le bilan est positif après plusieurs actions menées sur le terrain depuis 2020. Notre objectif étant de contribuer à la réduction des cas d’accidents à zéro accident dans notre région et partout en Côte d’Ivoire. Dans les jours à venir, nous allons organiser une cérémonie qui prendra en compte toutes ces personnes qui se sentent être laissées pour compte, pour leurs permettre de s’épanouir en cette période de la célébration de la fête de l’amour », s’est exprimé le président de l’ONG Murir.

A l’en croire, la situation socio-économique de la Côte d’Ivoire selon les spécialistes demeure stable. « Selon les spécialistes de l’économie, nous avons la meilleure croissance, ce qui veut dire que la situation économique de la Côte d’Ivoire est en bonne santé. Mais ce que nous demandons réellement, que cette distribution économique puisse se faire ressentir dans nos différents ménages. Le social est au cœur du programme gouvernemental du président Alassane Ouattara et nous croyons que le gouvernement aura une oreille attentive à cela », a-t-il conclu avant d’inviter les jeunes à être une jeunesse exemplaire qui respecte les institutions de la République.

Eliezer Rodemi

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s