INTERNATIONAL

Une organisation panafricaine de jeunesse implante des bases en France


Bouaké360-Bouaké (Côte d’Ivoire)

Le président de la jeunesse panafricaine Démocrate (JPAD), Soumaila Sylla alias Chado Walker a entamé depuis le 13 novembre 2021 une tournée internationale en France en vue d’y implanter les structures de base de son organisation qui promeut la démocratie en Afrique.

Cette tournée internationale du premier responsable de la JPAD vise entre autres à faire connaitre la vision de ce mouvement de jeunesse à travers le monde.

« Il était important pour nous d’initier une mission à l’international pour implanter l’organisation au-delà de l’Afrique, chose qui permettra de donner une visibilité claire à l’organisation à l’international et permettra aussi aux dirigeants des grands pays et organisations internationales de prendre connaissance de l’existence de notre organisation », a expliqué Soumaila Sylla.

Selon lui, une première équipe a été mise sur place à Paris, dans la capitale française, qui travaillera sur la prochaine activité de la JPAD dans ce pays. « Après ce travail qui a déjà commencé d’ailleurs, nous procéderons à une grande activité d’investiture de notre organisation dans le deuxième trimestre de l’année 2022 en présence de nos partenaires en Europe », a-t-il ajouté.

Poursuivant M. Sylla a fait savoir que son organisation se porte comme « un charme », avec des jeunes qui adhèrent à chaque occasion et de nouvelles bases qui sont créées. « La JPAD est un esprit et un esprit vivant. Pour nous 2021 était une année de repos, parce que 2020 était très mouvementée avec notre activité pour des élections apaisées en Côte d’Ivoire qui a vu la mobilisation de milliers de nos camarades venant de plusieurs contrées en Octobre 2020 à Bouaké », a-t-il fait savoir, ajoutant que « si Dieu le voulant, 2022 sera une année d’activités et de belles surprises pour nos camarades que nous appelons affectueusement les Chinois ».

« Bientôt nous lancerons officiellement le site Internet de la JPAD qui permettra à nos membres quelque soit le pays de se faire enregistrer et avoir des informations sur la structure en temps réel», a confié le premier responsable de la JPAD internationale. Il a ensuite donné des précisions sur la grande activité d’investiture de son organisation, prévue au deuxième trimestre de l’année 2022 en présence de ses partenaires en Europe.

« Mon message à l’endroit de la Jeunesse panafricaine demeure toujours le même, nous devons continuer dans la dynamique de travail et d’engagement sincères pour l’intérêt de notre continent. De toutes les manières rien n’est possible sans engagement sincère et sans travail structuré ».

En marge de sa tournée en France, le président de la JPAD a rencontré Tony Bernard, secrétaire Général du Conseil Présidentiel pour l’Afrique (CPA) dans le cadre d’une collaboration entre les deux organisations. Des audiences en vue avec la maire de Paris, Madame Anne Hidalgo et plusieurs responsables d’institutions en France, sont également inscrites sur l’agenda du président de la JPAD internationale, Soumaila Sylla, précise-t-on.

La JPAD également surnommée « la Chine populaire » a vu le jour à Bouaké, dans la deuxième ville ivoirienne. Ce mouvement est déjà installé dans plusieurs villes de la Côte d’Ivoire et de la sous-région ouest-africaine.  

Rodemi Yao

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s