ECONOMIE

Lancement à Bouaké de la caravane de formation de 100 000 femmes à l’entrepreneuriat


Bouaké360-Bouaké (Côte d’Ivoire)

La commission genre femme entrepreneuriat de la Fédération ivoirienne des petites et moyennes entreprises (FIPME), a procédé le vendredi 19 novembre 2021 à Bouaké, dans la deuxième ville du pays au lancement d’une caravane nationale, en vue de mobiliser et transformer en entrepreneures ou aspirantes entrepreneures cent mille femmes issues des trente et une régions de la Côte d’Ivoire.

Une vue de la salle

Placée sous le thème : « les sources de financement et d’appui dédiées aux femmes pour leur autonomisation », cette caravane vise à former les femmes à l’entrepreneuriat autour de trois modules. Il s’agit entre autres, de l’entrepreneuriat à partir de zéro franc, de l’alphabétisation fonctionnelle ainsi que des notions sur le numérique.

Au cours du lancement, à la chambre du commerce de Bouaké, Docteur Samuel MATHEY, président fondateur de la fondation africaine pour l’entrepreneuriat et développement économique (FAFED) et partenaire dudit projet est revenu sur l’importance de cette formation.

« On a l’habitude de dire que qu’on éduque une femme, on éduque tout un village, on éduque tout un pays. Aujourd’hui, 70% des personnes analphabètes sont des femmes. C’est ce que nous voulons changer », a-t-il fait remarquer.                                                                             

« Nous pensons véritablement que si les femmes de la Côte d’Ivoire, de Gbêkê sont indépendantes financièrement, sont autonomisées, ce sont les familles qui gagnent, car elles ont plus de ressources. C’est pour ça que nous avons lancé cette caravane pour former et sortir de la pauvreté près de 100.000 femmes à travers toutes les régions et districts de Côte d’Ivoire », a ajouté Dr Matey.

Quant à Miss Kouadio épouse ZEKRE, styliste modéliste, présidente des couturiers et tailleurs de Côte d’Ivoire, par ailleurs présidente de la commission genre entrepreneuriat de la FIPME, elle a fait comprendre aux participants le concept entreprendre à partir de zéro franc.

« On va donner aux femmes des astuces qui vont leur permettre d’agrandir leur activité. On vient donner ces formations à ces femmes pour leur permettre de booster, de comprendre la gestion et comment on peut élargir son activité sans pouvoir attendre quelque chose de l’État, quelque chose de la banque », a-t-elle indiqué.

Un programme très salué par les nombreuses femmes présentes et qui ont pris l’engagement de répondre présentes à cette formation qui va durer un mois et une semaine de formation.

« Ce moment est bien venu pour les femmes de la région parce que nous avons besoin de cela pour soutenir nos époux, nous serons là pour la formation », a par ailleurs rassuré la participante Joëlle KAKOU.

Cette cérémonie a enregistré la participation de BROU Frédéric, président des fédérations ivoiriennes des PME du District de la Vallée du Bandama, et de la Sénatrice de Bouaké Madame DELON.

SEREKET Florent

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s