JUSTICE

Plus de 800 arrêts de justice rendus en 2021 par la cour d’appel de Bouaké (Officiel)


Bouaké360-Bouaké (Côte d’Ivoire)

Quelque 862 arrêts de justice ont été rendus par la cour d’appel de Bouaké en 2021, a appris Bouake360 de source officielle, ce mercredi 17 novembre 2021.

L’information a été donnée par le 1er président de la Cour d’appel de Bouaké, Kpli Désiré qui s’exprimait à l’occasion de l’audience solennelle de la rentrée judicaire 2021-2022 de cette juridiction.

Selon M. Kpli, en 2021, c’est un total de 862 arrêts qui ont été traités par la cour d’appel de Bouaké sur un total de 1018 affaires.

« Ce bilan, somme toute, positif, ne doit pas nous faire perdre de vue que des efforts restent à accomplir, notamment au niveau de la qualité des décisions rendues, qui reste un défi constant », a fait remarquer le président Kpli, à sa prise de parole à cette cérémonie présidée par le directeur de cabinet du garde des sceaux, ministre de la justice et des droits de l’homme, Emanuel Kouassi.

A ce sujet, il a dit compter sur « la célérité » de ses collègues, qui devront faire du « délai raisonnable » la clé de voute de la réussite de cette juridiction.

La mission de la cour d’appel à l’instar de l’ensemble des juridictions du pays est de rendre une justice de qualité dans des délais raisonnables, a-t-il réitéré.

La cérémonie de rentrée 2021-2022 qui s’est tenue au palais de justice de Bouaké a vu la présence de nombreuses autorités locales de la capitale régionale du Gbêkê. Des représentants d’organisations de la société civile ainsi que des parents des magistrats nouvellement affectés étaient également présents. 

L’audience solennelle s’est articulée autour de trois axes majeurs. Il s’agit notamment de l’installation officielle dans leur fonction de six magistrats nouvellement affectés. La prestation de serment de cinq autres fraichement sortis de l’Ecole de la magistrature ainsi que l’animation par l’avocat général de la Cour d’appel de Bouaké, Bioplou Kemahon, d’une conférence sur l’orpaillage clandestin.

Parmi les six magistrats nouvellement affectés figurent trois présidents de chambre et trois avocats généraux. Quant aux cinq impétrants, ils sont composés de trois juges et deux substituts du procureur de la République près le tribunal de première instance de Bouaké.

Aux cinq nouveaux juges qui ont prêté serment, le premier responsable de la Cour d’appel de Bouaké a prodigué de sages conseils. Il les a exhorté au travail et à se souvenir en toutes circonstances de la formule de leur serment comme une boussole.

Cheik Koné

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s