SOCIETE

Côte d’Ivoire/ Election du SG national du CEECI : Ouattara Klébien « Guevara », candidat


Bouaké360-Bouaké (Côte d’Ivoire)

Ouattara Klébien Jacob alias « Guevara » a déposé sa candidature pour l’élection au poste de secrétaire général (SG) du bureau exécutif national (BEN) du Comité des élèves et étudiants de Côte d’Ivoire (CEECI) qui se réunira en congrès du 26 au 28 novembre 2021 à l’Université Alassane Ouattara (UAO) de Bouaké, dans la deuxième ville ivoirienne.

Ouattara Guevara répondant aux questions des journalistes

L’information a été donnée ce mardi 2 novembre 2021 par l’intéressé lui-même au cours d’un entretien avec la presse.

Secrétaire à la mobilisation du BEN sortant du CEECI, Ouattara Klébien revendique une longue expérience acquise sur le terrain de l’implantation de ce syndicat estudiantin, créé en 2006 sur les cendres du comité des étudiants de l’ex-zone Centre-Nord-Ouest (CNO).

« Nous sommes des militants des premières heures du CEECI, nous avons gravi les échelons jusqu’à atteindre le bureau national. Nous avons participé à instaurer le respect du CEECI », a-t-il soutenu devant les journalistes.

Outre son expérience, la motivation réelle de sa candidature, l’étudiant en Master 1 de droit au département des sciences politiques de l’UAO, l’explique par sa volonté de faire renouer le CEECI avec le syndicalisme « vrai ». C’est-à-dire « travaillé à unir tous les étudiants (militants ou non) autour de l’idéal de ce syndicat », qui se veut un instrument de lutte exclusivement dédié à la défense des intérêts des élèves et étudiants de Côte d’Ivoire, a-t-il relevé.

D’ailleurs, sa candidature, il la place sous le triptyque de la réconciliation, de l’union et de la lutte contre le climat de clivage qui mine cette organisation, selon lui. 

« Notre première action sera de proposer les états généraux du CEECI pour savoir réellement ce qui ne va pas car tout le monde se plaint », a-t-il promis, ajoutant qu’il faudra emmener les militants, les responsables à s’asseoir pour échanger afin de mettre fin au clivage et redorer aussi l’image du syndicalisme vrai.

Poursuivant, le candidat Guevara a révélé avoir mené  des enquêtes dont les résultats ont montré que « les étudiants n’ont plus confiance à cette structure » censée les défendre.                                      

 « Nous devons donc ramener cette confiance (perdue) pour mieux repositionner le CEECI dans le système universitaire », a-t-il confié.  Pour lui, il faut donc associer tous les étudiants sans exception, « qu’ils soient syndicalistes, militants, sympathisants ou non » à tous les niveaux de décisions.

Il a tout de même tenu à féliciter le bureau sortant dirigé par Traoré Karamoko alias général TK, pour le travail abattu dans le cadre du positionnement du CEECI, principalement dans les zones dites ex-CNO (une partie du centre, de l’ouest et du grand nord ivoirien).

Par ailleurs, se prononçant sur le climat pré-électoral qui prévaut dans les différentes cités universitaires, M. Ouattara a dit avoir enregistré quelques cas isolés de belligérances entre différents groupes.

« C’est à nous (différents candidats) de travailler sur l’esprit des camarades en leur faisant comprendre que le congrès à venir n’est pas une bagarre mais plutôt une fête », a conclu le candidat Ouattara Klébien Jacob alias « Guevara ».

D’autres candidatures ont été enregistrées pour l’élection à la tête du bureau exécutif national du CEECI, prévue les 26, 27 et 28 novembre 2021 à l’UAO de Bouaké.

Cheik Koné

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s