RELIGION

Deuxième Assemblée générale du forum des confessions religieuses de Gbêkê


Bouaké360-Bouaké (Côte d’Ivoire)

Le Forum des confessions religieuses de Gbêkê a organisé sa deuxième assemblée générale ordinaire (Ago) ce samedi 25 septembre 2021 à Bouaké, « pour jeter un regard sur ce qui a été fait » et dégager les perspectives pour cette association qui contribue depuis sa création en 2008 (13 ans) à la promotion de la cohésion entre différentes religions en Côte d’Ivoire.

C’était en présence du ministre Amadou Koné et de nombreux fideles religieux de la région de Gbêkê.

Dans son intervention, le président du forum, l’imam Idriss Sidibé, fraichement reconduit pour un deuxième mandat, a promis de tout mettre en œuvre pour l’atteinte des objectifs à lui assignés.  

« C’est un honneur pour nous concernant cette mission qui nous a été confiée et nous ferons notre effort pour atteindre nos objectifs pour le bonheur de la population et pour la stabilité en Côte d’Ivoire », a-t-il indiqué, soulignant qu’il continuera de travailler sans relâche pour le maintien de la bonne cohésion entre les religions en Côte d’Ivoire.              A ce sujet, l’imam Sidibé a promis inclure dans son plan d’action, la création d’autres cadres de collaboration plus accrus avec la société civile et les chefs de communauté. Ce qui permettra selon lui, de redynamiser d’avantage sur le terrain, les acquis de son association.

« Nous savons ce que Bouaké à vécu et pour cela nous devons maintenir cet acquis qui est la paix pour montrer cela aux yeux du monde entier parce que cette région est la colonne vertébrale de la Côte d’Ivoire », a-t-il confié.

A son tour, le ministre des transports et député de Bouaké, Amadou Koné a sollicité plus de prières des guides religieux pour une paix durable en Côte d’Ivoire.

« Je prie que Dieu nous accorde la santé, une longue vie et que nous puissions ensemble, selon les orientations qui seront données par le président de la république en accord avec les différents chefs politiques, parce que se sont les politiques qui ont divisés la Côte d’Ivoire, faire en sorte que nous puissions travailler ensemble pour que la paix, la stabilité continue de régner dans le Gbêkê, parce que lorsqu’il y a la paix le développement s’installe », a espéré le ministre Koné.                                       

Aussi, a-t-il ajouté, « je vous demande de continuer de faire des prières pour l’ensemble des enfants de la Côte d’Ivoire à commencer par le président de la Côte d’Ivoire ».

Prenant la parole à son tour, Mgr Paul-Siméon Ahouanan Djro, l’archevêque métropolitain de Bouaké a demandé « à tous, de préserver cette paix qui nous coûte si chère parce que nous sommes tous des frères et sœurs ».

Pour finir, le grand iman de Bouaké, Badjawari Touré, par ailleurs président régional du Conseil Supérieur des Imams, des Mosquées et des Affaires Islamiques (COSIM) a fait des bénédictions et a adressé des prières à Dieu pour que la paix demeure toujours en Côte d’Ivoire.

Le Forum des confessions religieuses de Gbêkê a été créé en 2008 par l’archevêque métropolitain de Bouaké, Mgr Paul-Siméon Ahouanan Djro et son éminence le grand imam de Bouaké, Badjawari Touré avec pour objectif principal de renforcer la cohésion entre les différentes religions en Côte d’Ivoire.

Eliezer Rodemi

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s