EDUCATION

Bouaké : 13 élèves des écoles confessionnelles islamiques primés


Bouaké360-Bouaké (Côte d’Ivoire)

Quelque treize élèves du primaire et du secondaire des écoles confessionnelles islamiques de Bouaké ont été primés le samedi 4 septembre 2021, en présence de l’honorable Malick Fadiga, parrain de la cérémonie.

 Ils étaient au nombre de treize, les meilleurs à l’issue des résultats de fin d’année à recevoir des prises en charge, des tenues scolaires et autres fournitures.  Cette cérémonie de remise de prix d’excellence aux meilleurs élèves des établissements islamiques de Bouaké s’est tenue ce samedi 4 septembre 2021, dans un complexe hôtelier de la ville en présence des autorités éducatives, municipales, des cadres, des guides religieux et des parents d’élèves.

Selon des chiffres énoncés par les organisateurs, près de 330 enfants fréquentent les écoles islamiques non reconnues par le ministère de l’éducation nationale et de l’alphabétisation. C’est d’ailleurs dans ce cadre que cette cérémonie a été initiée pour faire le plaidoyer de ces écoles confessionnelles encore dans l’informel.

Dans son intervention, le secrétaire général de la direction régionale de l’éducation nationale (DREN) Bouaké 2, Ousmane Sanogo a tenu à saluer cette initiative et encourager les différents acteurs à s’approprier cette initiative.

« Je voudrais au non des DREN 1 et 2 salué cette initiative. Chers parents sachez qu’après 9 mois de dur labeur, il est juste et bon de célébrer les enfants. Ce n’est pas seulement l’affaire des enseignants mais vous constituer un pilier solide dans l’enseignement car à travers cette cérémonie nous célébrons l’excellence, le mérite du travail bien fait>>, a-t-il souligné.

Après lui, la représentante du maire de Bouaké, Mme Korotoumou Diomandé a pris la parole pour saluer l’action posée par l’honorable Malick Fadiga et encouragé les autorités à s’inscrire dans ce genre d’activités en vue de rehausser le niveau de l’éducation.

A son tour, l’honorable Malick Fadiga a expliqué la raison pour laquelle cette cérémonie a été initiée.

«  A travers ce geste nous avons voulu aider nos enfants à se rendre compte qu’ils ne sont pas abandonnés », a fait remarquer M. Fadiga, ajoutant que « nous avons une seule république qui s’appelle la Côte d’Ivoire qui est une république laïc mais je tiens absolument à ce que les jeunes qui font les écoles confessionnelles musulmanes puissent obtenir des diplômes de l’éducation nationale de Côte d’Ivoire afin qu’ils ne soient pas marginalisés dans le développement de notre pays parce que le développement repose sur sa jeunesse ».  

Et si demain, a-t-il poursuivi « s’ils sont toujours les 13 meilleurs je continuerai de les épauler jusqu’a leur bac mais je vais essayer demain d’avoir une nouvelle promotion pour que ça soit une autre vague. Je prie du fond du cœur que le message soit entendu par plusieurs cadres de la ville de Bouaké et de la région de Gbêkê pour venir en aide à ces enfants ».

Et comme vous le savez, a conclu l’honorable Malick Fadiga, « le président de la république Alassane Ouattara a un gros programme le Pnd 2021-2025 pour la république de Côte d’Ivoire où l’éducation nationale a une grande place c’est pour ça qu’à chaque cérémonie concernant l’éducation nationale, je me dois d’être présent pour essayer d’épauler madame la ministre qui a lancé ce grand programme et vous savez l’État ne peut pas tout faire et si chacun de nous peut jouer sa partition on arrivera à atteindre le développement que le président cherche pour la Côte d’Ivoire ».

Eliezer Rodemi

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s