CULTURE

Développement du football et de la culture à Bouaké depuis 1956 : les anciennes gloires célébrées par la municipalité


Bouaké360-Bouaké (Côte d’Ivoire)

La commune de Bouaké a rendu hommage aux personnes ayant contribué à l’essor de son football et de sa culture, depuis la période de l’indépendance.

Samedi soir, au quartier Kennedy en présence des hôtes venus de Ziguinchor, à l’occasion du gala de remise des trophées aux équipes vainqueurs du tournoi communal de football édition 2021, ce sont près d’une vingtaine d’anciens footballeurs et anciens musiciens qui ont été fêtés par l’équipe municipale dirigée par le maire Nicolas Djibo.

Parmi les récipiendaires, on a pu reconnaître Konaté Adaman dit « Adama Poitrine » qui a fait les beaux jours de l’USRAN dans les années 1965, 1970, Diabaté Mamadou qui a joué avec l’équipe de Gonfreville dans les années 1976, Salif Sangaré, Kouamé Bah et Kaboré Daouda vainqueurs de la coupe nationale de Côte d’Ivoire en 1987 avec l’ASCB. Salif Sangaré ira par la suite à l’ASEC, sous l’ère Philippe Troussier.

Pour le maire Nicolas Djibo, « Il s’agit pour toute la ville de Bouaké, en particulier les générations actuelles, de leur témoigner la profonde reconnaissance pour les précieux services rendus en faveur du rayonnement culturel et sportif de cette ville. Ils ont porté haut, en son temps, les couleurs de notre cité partout où besoin se faisait sentir, nous avons en retour pour eux, une place de choix dans nos cœurs ».

S’agissant du tournoi communal de football, remporté par l’équipe de l’Efodas au détriment de celle de l’Inter, le maire a salué l’esprit du vivre ensemble qui a prévalu.

Poursuivant M. Djibo a tenu à féliciter les partenaires et opérateurs économiques pour leurs contributions au succès du tournoi.

« Si ce tournoi s’est aussi bien déroulé, c’est grâce à votre précieux concours et votre inestimable soutien. En acceptant de nous accompagner, vous avez permis à notre rêve de s’approcher encore plus près de la réalité », a-t-il réitéré, soulignant que cette gratitude ne saurait être passée sous silence.

« Recevez alors notre grand merci du fond du cœur, et, à travers moi, retrouvez les remerciements de toutes les populations de Bouaké, particulièrement des anciennes gloires de la culture et du football. Par votre soutien, vous nous avez aidés à leur témoigner la reconnaissance de cette cité pour les précieux services rendus en faveur du rayonnement culturel et sportif de cette ville », a poursuivi le maire de Bouaké.

Entre vous et nous, dira-t-il ensuite « l’aventure ne fait que commencer. La prochaine édition, la barre doit être encore plus haute. C’est pourquoi la reconduction du capital confiance, entre vous et nous, se pose comme une nécessité vitale. Nous comptons sur vous, et, nous sommes sûrs que vous ne nous laisserez pas tombés ».

Prenant la parole à son tour, Adama Kéita, le vice-président des clubs de Bouaké a particulièrement remercié le 5ème adjoint au maire, Diaby Aboubacar, le président du Comité d’organisation du tournoi communal.

Sous-direction de la communication Mairie de Bouaké

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s