CULTURE

Bouaké/ Tabaski 2021 : les enfants du quartier Peyton célébrés


Bouaké360-Bouaké (Côte d’Ivoire)

Les enfants de Peyton, un sous-quartier de Koko, au centre de Bouaké ont été célébrés le samedi 31 juillet 2021 à travers une journée culturelle et sportive organisée en leur honneur en marge de la fête de la Tabaski 2021.

A l’initiative de la jeunesse de Peyton, ces journées dénommées « Tabaski Peyton » célèbrent chaque année les enfants du quartier à travers des activités ludiques et éducatives. Selon le Président du comité d’organisation (PCO), Yacouba Coulibaly, cette fête spéciale qui était à sa 3è édition cette année a pour principal objectif d’encadrer les enfants en les maintenant sur place dans le quartier lors de la grande fête musulmane de la Tabaski.

En effet, les fêtes musulmanes riment également à Bouaké avec un phénomène de société en pleine expansion. Lors des fêtes, des groupes d’enfants livrés à eux-mêmes et sans aucune assistance d’adultes sont souvent aperçus déambulant à travers les grandes artères de la ville jusqu’au quartier Commerce, au Centreville. Souvent remorqués par dizaines à bord de tricycles ou sur des motos à 2 roues, ces enfants sont la plupart du temps victime d’agression physique et d’accident de la voie publique.

Ibrahim Coulibaly dit IB DG de Oriental Groupe, parrain de la cérémonie

C’est pourquoi, prenant la parole à l’ouverture des festivités, le parrain de la cérémonie, le Directeur général (DG) de Oriental Groupe, Ibrahim Coulibaly dit IB a tenu a félicité la jeunesse de Peyton pour cette brillante idée de fête spéciale, aujourd’hui copiée dans différents quartiers de Bouaké.                                                                                                     

« Peyton peut être fier d’avoir été parmi les premiers quartiers à avoir eu cette idée » a-t-il réitéré, exhortant les parents des enfants à s’investir beaucoup plus pour les prochaines éditions en sortant massivement pour assister aux prestations de leurs progénitures.

Diaby Aboubakar Peter micro en main

A son tour, le 5è adjoint au maire de Bouaké et fils du quartier, Aboubacar Diaby dit Peter est resté dans la même veine, invitant les uns et les autres au rassemblement en vue de maintenir Peyton parmi les quartiers les plus en vue à Bouaké.

Des poésies, des ballets et des sketchs confectionnés par les enfants ainsi qu’un bal populaire ont meublé cette première journée des festivités. Après un gala de football féminin, dimanche, un géant bal populaire animé par un groupe folklorique de Simpa a clôturé, lundi soir, cette 3è édition de « Peyton Tabaski 2021 ».

Cheik Koné   

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s