SOCIETE

Le projet « TFA Tours » pour l’industrialisation des matières 1ères de la Côte d’Ivoire


Bouaké360-Bouaké (Côte d’Ivoire)

Un an après la mise en œuvre de son concept de vulgarisation et de préservation de la paix baptisé « Vision Nationale Commune » , Honoré Kouamé Gbondo , le président-fondateur de la plateforme Tous Frères Associés (TFA) a lancé le jeudi 24 juin 2021, un nouveau projet dénommé « le TFA Tours » qui a pour objectif de contribuer à faire la promotion de la transformation industrielle des matières premières de la Côte d’Ivoire , a appris Bouake360.

Pour ce qui est du projet 2021, « TFA Tours » à travers la « Vision Nationale Commune », Honoré Gbondo a indiqué que ce programme aura un aspect économique basé typiquement sur « la transformation industrielle des matières premières de la Côte d’Ivoire ».

La feuille de route de la VNC déclinée en trois points consistera en la vulgarisation de la transformation locale de toutes nos matières premières, vivrières et plantes médicinales, ainsi que la défiscalisation et la dérèglementation de ce secteur.

« Le choix de ces axes s’explique par le fait que l’ivoirien ne puisse pas bénéficier du fruit de ses durs labeurs », a expliqué Honoré Kouamé Gbondo.

Poursuivant, il a déploré le manque de volonté politique des gouvernants dans l’accompagnement de la politique d’industrialisation. « En dessous, nous travaillons pour aider certains ivoiriens à s’assumer mais cela est insuffisant tant que l’Etat ne s’implique pas dans la politique d’industrialisation. L’industrie n’est pas une activité habituelle des ivoiriens. Pour ce faire si nous devons rentrer dans l’industrie, il faut la force de l’État pour accompagner. Parce qu’il ne suffit pas de produire en masse. Il faut produire et vendre. Et pour vendre il faut la diplomatie économique qui doit imposer à un pays comme la Chine de recevoir nos produits en produits finis », a préconisé ce diplômé des Sciences économiques et développement de l’université de Bouaké.

Au delà des apports du VNC à la Côte d’Ivoire, le président de « Mon Gbonhi TFA » ainsi que ses collaborateurs souhaitent tout de même poser des actions pour les personnes détentrices de projets de transformation des matières premières. Ils souhaitent ainsi aller à la recherche des hommes capables afin d’accomplir la prophétie du premier président Feu Félix Houphouët Boigny, qui un certain 04 novembre 1981, disait en ces termes « Dans 20, 30,40 ans, nous (Côte d’Ivoire) aurons des hommes capables de transformer nos matières premières ».

Pour lui, l’an 2021 est l’année que cette prophétie doit se vérifier. Et le constat que l’on fait, il est clair que la Côte d’Ivoire dispose de bras valides compétent pour son développement industriel.

Par ailleurs, M. Gbondo a bien voulu dressé le bilan de ses actions précédentes sur la promotion de la paix.               

Selon lui la plate-forme « Mon Gbonhi TFA » a effectué une bonne année civile en termes d’actions en 2020. En effet, Honoré Kouamé Gbondo dit avoir mené, lui et ses collaborateurs toute une série de campagnes de sensibilisation sur le bien fondé de la paix dans différentes communautés, notamment à Bouaké, dans le centre ivoirien, Séguéla (centre-ouest) et Abidjan (sud) ont reçu la visite de plusieurs équipes pour véhiculer des messages de fondement social et apolitique.

Eliezer Rodemi

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s