SOCIETE

Nécrologie : Décès du Dr Idrissa Diabaté, ancien député de Bouaké-Commune


Bouaké360-Bouaké (Côte d’Ivoire)

Docteur Idrissa Diabaté, médecin et ancien député (1996-1999) de Bouaké-Commune est décédé à l’âge de 79 ans mardi 23 mars 2021 des suites d’une longue maladie.

L’annonce a été faite par le maire de Bouaké Nicolas Youssouf Djibo dans un communiqué rendu public le même jour.

« Le Maire DJIBO Youssouf Nicolas a la profonde douleur de vous annoncer le décès survenu ce mardi 23 mars 2021, à Bouaké, de l’ancien Député, actuel Conseiller Municipal de Bouaké, Responsable de la Commission Santé, Hygiène Publique et Environnement du Conseil Municipal, Docteur DIABATÉ IDRISSA », indique l’annonce nécrologique signé par M. Djibo.

Selon le programme des obsèques dont Bouake360 a reçu copie, l’inhumation est prévue le vendredi 26 mars 2021 au cimetière municipal de Bouaké, après la prière mortuaire à la mosquée Konaté sise au quartier Djamourou, au nord de la ville.

Quant à la cérémonie de sacrifice du 7ème jour, elle se tiendra le dimanche 28 mars 2021, à la résidence du défunt, au quartier Kennedy, dans l’est de Bouaké.

Né le 28 avril 1942 à Kita, au Mali, Diabaté Idrissa, Docteur en médecine et ancien député du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI) de 1996 jusqu’au coup d’Etat du général Robert Guéï en 1999 était un homme politique ivoirien reconnu pour son éloquence.

Après des études de médecine à Philadelphie au Etats-Unis, en Algérie et au Sénégal, il exerce la médecine générale à Alépé et Agboville, dans le sud ivoirien. Il se spécialise quelques années plus tard en radiologie à Paris en France avant de revenir en Côte d’Ivoire où il est affecté à Bouaké en qualité de médecin-radiologue. Très vite, il opte pour le secteur privé en ouvrant la Polyclinique du centre.

Auteur de « Bouaké, de nombreux peuples une seule cité » un ouvrage retraçant l’histoire de la deuxième ville ivoirienne de 1858 à 1999, Dr Diabaté se dit être « un amoureux » de la ville de Bouaké où il vit depuis 1977. C’est donc tout naturellement qu’il consacre son premier ouvrage à l’histoire de cette ville, espérant ainsi dira-t-il, transmettre aux jeunes et aux moins jeunes, son amour de cette ville cosmopolite dont la devise est « De nombreux peuples, une seule cité ».

Cheik Koné

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s