SPORT

Football : des personnalités de la société civile pour gérer le comité de normalisation de la FIF


Bouaké360-Bouaké (Côte d’Ivoire)

Trois personnalités dont deux figures emblématiques de la société civile ivoirienne ont été désignées par la Fédération Internationale de Football Association (FIFA) pour gérer le comité de normalisation de la Fédération Ivoirienne de Football (FIF), dont la mission principale sera d’organiser des élections à la tête de cette organisation après un toilettage de ses textes statutaires.

Il s’agit de Mariam Dao Gabala, nommée présidente du comité de normalisation, du célèbre Pr Martin Bleou et du moins connu Me Adou Abe.

Economiste de formation, Mariam Dao Gabala est une militante ivoirienne pour les droits des femmes. Elle commence sa vie professionnelle comme directrice des finances d’une institution de formation des cadres africains. Après son premier poste, elle devient consultante pour le Bureau international du travail, la Banque africaine de développement, l’Organisation internationale du travail et la Banque mondiale.

Elle s’attache tout particulièrement à promouvoir l’inclusion financière des femmes et à développer leurs compétences dans des fonctions de direction à tous les niveaux de la société africaine et s’est vu décerner diverses distinctions pour ses réalisations dans le domaine du développement.

Conférencière internationale, elle plaide pour une prise de conscience des Africains sur leur responsabilité dans le développement du continent et sur la nécessité d’innover dans les théories de développement. En avril 2019, elle fait partie des 33 nouveaux sénateurs nommés par le président Alassane Ouattara.

Quant au célèbre Pr Martin Bleou, son franc parler et ses prises de position courageuses lui valent l`admiration de nombreux ivoiriens.

Il est Professeur titulaire des universités, président d’honneur de la Ligue ivoirienne des droits de l’homme (LIDO), ancien vice-président de l’Union interafricaine des droits de l’homme et ancien ministre de la Sécurité intérieure (2003-2005) dans le gouvernement de réconciliation nationale dirigé alors par le 1er ministre feu Seydou Elimane Diarra.

En attendant d’autres nominations par la FIFA, ces trois personnalités auront entre autres missions de mener à bien la période transitoire jusqu’aux élections avec comme tâche immédiate la distribution efficiente du fonds spécial Covid-19 mis en place par l’instance mondiale du football au profit des clubs ainsi que la relance du championnat national.

« Le football est un sport roi en Côte d’Ivoire, c’est le creuset de la paix, il réunit l’ensemble des ivoiriens quelque soit leur bord et leur âge. Nous allons mettre à disposition nos compétences pour relever ce sport » car « Il n’est pas normal que la locomotive du football africain et ouest africain soit dans cet état », a déclaré Mariam Dao Gabala à sa prise de fonction. « C’est une mission citoyenne. Le pays nous appelle pour aider à redresser le sport. Il y va de l’image et de la cohésion dans cette nation » a-t-elle ensuite confié.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s