SOCIETE

Attaque jihadiste contre les casques bleus ivoiriens : nouveau bilan de 4 morts


Bouaké360-Bouaké (Côte d’Ivoire)

Le nouveau bilan de l’attaque terroriste perpétrée, mercredi, au Mali contre un contingent des casques bleus ivoiriens de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations-Unies pour la stabilisation au Mali ( Minusma), fait état de quatre morts après le décès du sergent-chef Doumbia Yacouba de l’armée de terre qui a succombé pendant son transfert à l’hôpital.

L’information a été donnée jeudi dans un communiqué de l’Etat-major général des Forces armées de Côte d’Ivoire. 

Selon la note signée par le chef d’Etat-général des armées, le général de corps d’armée Lassina Doumbia, « Le sergent-chef Doumbia Yacouba de l’Armée de Terre, blessé au cours de cette attaque, a succombé à ses blessures pendant son transfert à l’hôpital. Le bilan s’établit désormais à quatre casques bleus décédés et trois blessés».

Le bilan s’alourdit donc à 4 après les 3 tués d’hier, que sont le sergent-chef Bakayoko Adama du 3ème bataillon d’infanterie militaire de Bouaké, le sergent Guiegui Armand du 1er bataillon d’infanterie militaire d’Abidjan et le caporal Bamba Moustapha des forces spéciales.

 Mercredi, aux environs de 12h30 GMT, un détachement de casques bleus ivoiriens engagés au sein de la Minusma en mission de reconnaissance, a été l’objet d’une attaque d’un groupe armée jihadiste à 95 km environ au Sud de Tombouctou.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s