ECONOMIE

Le gouvernement ivoirien annonce la suspension de la hausse du prix de l’huile et de la farine


Bouaké360-Bouaké (Côte d’Ivoire)

Le ministre du commerce et de l’industrie, Souleymane Diarrassouba  a annoncé, en début de soirée, mardi 12 janvier 2021, la suspension de la hausse du prix de l’huile et le gel du prix de la farine de blé à 19000 FCFA sur l’ensemble du territoire ivoirien.

Selon le ministre Diarrassouba, qui s’exprimait devant la presse, cette décision intervient à l’issue d’une série de discussions menées avec les industriels de l’huile les 11 et 12 janvier 2021.

« Les différentes hausses du cours mondial de l’huile de palme ont entrainé, en ce début d’année 2021, dans un certain nombre de pays, dont la Côte d’Ivoire, une augmentation des prix de vente de l’huile de table raffinée », a-t-il expliqué, ajoutant que cette tendance à la hausse du cours mondial, observée également au niveau du blé, a amené certains boulangers à annoncer une augmentation de prix de la baguette de pain à partir du 15 janvier 2021.

« A l’issue de ces discussions, nous sommes convenus, ce jour, de suspendre les hausses de prix de l’huile de table raffinée, intervenues en ce mois de janvier 2021 et de geler les prix de la farine de blé. Quant au sac de la farine boulangère de 50kg, il demeure au prix maximum de 19000FCFA », a conclu Souleymane Diarrassouba, avant d’appeler les consommateurs et les populations Ivoiriennes au calme et à la sérénité, car « le gouvernement travaille à protéger leurs intérêts ».

Le prix de l’huile de palme connaît depuis le début de la nouvelle année 2021, une hausse généralisée sur les différents marchés de la Côte d’Ivoire.

A Bouaké, deuxième ville du pays et capitale du district de la Vallée du Bandama, la bouteille d’huile de palme raffinée de 90cl est revendue en ce moment entre 1100 et 1200F CFA contre 1000 F CFA avant la série d’augmentation, soit une hausse de 100 ou 200 francs.

Le même constat est fait avec la bouteille de 1 litre et demie qui est passée de 1500 à 1650 voire 1800 F CFA, ce qui représente une hausse allant de 150 à 300 FCFA, selon les lieux.
Quant à la présentation de 3 litres, elle est négociée à 3500 au lieu de 3000 F CFA.

La bouteille de 5 litres qui coûtait 4500 est achetée aujourd’hui à 5500 voire 6000 F CFA, soit un bon en avant de 1000 ou 2000 FCFA.

Toujours à Bouaké, le prix de l’huile au détail connaît également la même hausse. Ainsi, le litre qui était cédé à 800 est passé à 1000 FCFA. Le prix du bidon de 25l a grimpé de 17500 F à 23000 F CFA, soit plus de 5000 F d’écart en l’espace de quelques jours.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s